Introduction aux NFTs et à la Blockchain : Décryptage et fondamentaux pour débutants

💥 Beaucoup d’entre vous m’ont demandé d’expliquer ce qu’est un NFT. J’espère que cet article vous éclairera sur ce que c’est et sur ce que vous pouvez faire pour créer un NFT et comment vous pouvez le vendre.

Qu’est-ce qu’un NFT ?

👉 NFT signifie Non Fungible Token (jeton non fongible). Il s’agit d’un jeton non remplaçable. La meilleure analogie que j’ai pu trouver est de comparer un NFT à une carte virtuelle de football/NBA/NFL à collectionner. Il s’agit d’une nouvelle forme (2017) d’actif numérique, créée en ligne et vendue comme un objet de collection. Ils sont uniques et peuvent être transférés, mais pas remplacés. Les NFT sont fréquemment utilisés pour vendre des images numériques, des clips vidéo, des biens immobiliers virtuels, des objets de luxe ou des œuvres d’art. Dans un avenir proche, nous verrons des contenus tels que les certificats de travail (formation et compétences), les brevets et les marques déposées envahir le marché des NFT.

Les NFT ont été créés pour la première fois en 2017 avec un jeu appelé « CryptoKitties » où les joueurs pouvaient acheter et élever des chats virtuels en édition limitée. Les NFT ont ensuite été utilisés pour permettre aux joueurs de gagner des objets en jeu tels que des boucliers numériques, des épées ou tout autre type d’armes, ainsi que de nombreux autres objets à collectionner. Le principal avantage de l’utilisation des jetons est que les joueurs peuvent les transférer d’un jeu à l’autre ou à un autre joueur grâce aux places de marché de la blockchain compatibles avec les NFT.

Qu’est-ce qu’une blockchain ?

👉 Une blockchain est un grand livre numérique (une méthode de tenue de registres) utilisant la cryptographie (la technologie permettant de protéger la confidentialité d’un message et de le transformer en une forme numérique qui ne peut être comprise que par le destinataire prévu). Elle permet ensuite l’authentification et l’anonymat pour tous les types de transaction sur la blockchain spécifique.

Comme son nom l’indique, il s’agit d’une chaîne de blocs. La chaîne est une base de données accessible au public où tous les blocs sont stockés.

Chaque bloc contient des informations numériques sur toutes les transactions effectuées sur une place de marché spécifique – par exemple toutes les informations relatives aux paiements, aux achats, aux commandes, aux participants… Les blocs utilisent une signature numérique et non des données personnelles.  Ils comprennent également un code unique appelé « hash » qui distingue chaque bloc des autres blocs et assure la sécurité. Afin d’éviter que des personnes ne jouent avec le système, un hachage sera créé et attribué au bloc le plus récent ajouté à la blockchain.

Une place de marché blockchain est un système décentralisé mondial composé de nombreux ordinateurs/serveurs qui travaillent ensemble pour produire le système d’enregistrement ou le grand livre numérique qui reliera directement les acheteurs et les vendeurs à tous les enregistrements des transactions de la place de marché blockchain.

Pourquoi la NFT est-elle si à la mode ?

👉 Les NFT sortent maintenant parce que la technologie et le comportement humain y sont prêts. Il aura fallu attendre que la technologie blockchain se démocratise pour que les NFT voient le jour. En tokenisant des œuvres d’art physiques hautement désirables, des objets de luxe, des médias numériques (vidéos, images, textes…), des objets de collection sous forme de certificats NFT garantis, la copropriété démocratisée devient une réalité. Cela signifie que tout le monde peut avoir accès à du contenu et/ou à des objets qui seraient normalement hors de portée.

👉 En outre, les NFT créent de nouvelles opportunités commerciales, en particulier avec l’arrivée du Metavers.

La valeur d’un NFT est très spéculative, elle est purement basée sur ce que quelqu’un est prêt à payer. Ce n’est pas ce que nous voyons aujourd’hui dans notre économie classique. Il n’y a pas de prix fixe au-delà de ce que vous aimeriez être payé. Comme il s’agit d’un actif numérique unique, il n’y a pas de concurrence et sa valeur ne peut pas être basée sur celle des autres.

Lorsque vous payez pour un NFT, vous recevez le droit de transférer le jeton dans votre portefeuille numérique (portefeuille électronique). Un portefeuille numérique vous permet d’acheter et de vendre des crypto-monnaies. Il existe de nombreux types de portefeuilles électroniques tels que Apple Pay, Google, Pay, Samsung Pay, PayPal et bien d’autres.  En fonction de votre secteur (art, luxe, objets de collection, immobilier, médias numériques…), vous devrez choisir le bon.

Pour commencer à vendre et/ou à acheter des NFT, vous devrez acheter des crypto-monnaies et les inclure dans votre portefeuille numérique. Les méthodes de paiement traditionnelles telles que PayPal ou les cartes de crédit vous permettront d’effectuer le paiement.

Une fois votre portefeuille électronique connecté à la plateforme NFT, vous pouvez commencer à vendre vos créations et/ou à acheter les NFT que vous désirez (tous les formats de fichiers de biens numériques sont acceptés tels que JPEG, PNG, GIF, MP3, MP4…).

Enfin, vous devrez décider de la manière dont vous souhaitez vendre votre NFT (soit avec un prix fixe – défini par vous – soit en organisant une vente aux enchères dans un laps de temps défini). Comme vous devrez payer des frais d’inscription pour vendre sur une plateforme de NFT, vous devez vous assurer que votre prix fixe ou minimum couvre au moins les frais d’inscription/de commission qui vous seront facturés.

 Les NFT et la gamification

💥 Comme vous le savez tous, je suis un grand fan de la gamification. Il s’agit de l’utilisation de mécaniques de jeu pour des activités non ludiques. En d’autres termes, comment créer de l’engagement et de l’amusement pour des activités qui sont considérées comme n’étant pas amusantes.

Si vous combinez le NFT et la gamification, vous serez en mesure de donner de la valeur à vos jeux, à vos actifs au sein de vos jeux, puis de créer une économie qui permettra des échanges entre les joueurs.

De plus, avec la sensibilisation croissante au Metavers, nous voyons de plus en plus l’utilisation des NFT dans les jeux. Les joueurs peuvent utiliser les NFT comme personnages (uniques), marchandises, objets à collectionner, capacités spéciales, divers objets négociables dans les jeux, objets à collectionner…

Lorsque vous appliquez la technologie blockchain aux mécanismes de jeu (tableaux de classement, compétition, actifs numériques dans le jeu, comptage des points, badges – uniques…), vous créez une activité de gamification NFT. Les joueurs peuvent alors échanger des actifs numériques du jeu contre des récompenses financières et des méthodes d’engagement. Les actifs numériques du jeu sont programmés en tant que NFT et ont une valeur pour tous les joueurs et/ou collectionneurs afin de faciliter les échanges et la création d’une économie dans le jeu.

Le Metavers est un monde virtuel où l’on peut jouer, travailler, se divertir et faire des achats. Ce dernier élément d’un nouveau type d’économie est essentiel à la création des NFT comme nous l’avons vu plus haut.

J’espère que ces explications sur les NFT et la blockchain vous aideront à mieux comprendre pourquoi de nombreux experts mondiaux pensent que la technologie de la blockchain peut changer notre monde plus que nous ne pouvons l’imaginer aujourd’hui. N’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions.

 

Nicolas Babin est le président de Babin Business Consulting depuis 2017.

Nicolas a commencé sa carrière à la Banque Nationale de Paris (BNP Paribas), à San Francisco en 1989 avant de devenir Chef de l’Administration pour CATS Software North America à Palo Alto (Californie). Il a participé à leur introduction en bourse en mars 1995 avant de devenir Directeur Général de CATS EMEA à Londres (Royaume-Uni). Il a rejoint le groupe Sony en 1997 en tant que Directeur Général Européen pour Etak, la société de cartographie numérique. En 2001, il est devenu Directeur Général Européen pour Sony Entertainment Europe à Bruxelles (Belgique) où il a lancé AIBO, le premier robot à intelligence artificielle pour le grand public. Nicolas a été nommé Directeur des Communications Corporate en 2004 pour Sony Europe basé à Berlin (Allemagne) où il était responsable de toutes les communications internes et externes à travers l’Europe, la Russie, la CEI et la Turquie. En 2008, il est devenu COO pour le leader européen en web analytics, AT Internet à Bordeaux (France). En 2010, Nicolas est devenu Directeur Général pour Actiplay (Groupe ConcoursMania) spécialisé en gamification. Il a supervisé l’introduction en bourse du groupe en mai 2011. En 2013, Nicolas est devenu responsable des fusions et acquisitions et de la transformation digitale pour Neopost (Quadient) au niveau mondial à Paris.

Les activités de Nicolas avec Babin Business Consulting incluent : le conseil pour les startups, les entreprises en phase de développement et les multinationales en transformation digitale et développement commercial. Il est membre du réseau d’experts au Forum Economique Mondial. Il est régulièrement invité à parler lors de conférences internationales sur des sujets tels que l’IA, la 5G, l’IoT, le leadership, la transformation digitale, la e-santé, la durabilité et les villes intelligentes. Plusieurs articles sur ces sujets sont régulièrement publiés par lui sur papier et médias numériques. Il donne également des cours pour LinkedIn et dans des écoles de commerce internationales en France. Depuis Février 2023, il est Ambassadeur du digital auprès de la commission Européenne à Bruxelles.

Nicolas est un Key Opinion Leader et l’auteur d’un livre appelé – Le chien qui parlait – immersion dans les nouvelles technologies. Nicolas a siégé et siège sur plusieurs conseils d’administration aux États-Unis, en Europe et au Japon. Il a une licence en informatique et un MBA. Il parle français, anglais et allemand.

Wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Nicolas_Babin

Poster un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *